Pour la santé de nos finances communales

Lettre de lecteur sur la révision de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT)

Les finances communales et l’aménagement du territoire sont intimement liés. En effet, les décisions prises en matière d’aménagement se répercutent sur le budget des collectivités. Des constructions dans des secteurs peu propices, parce qu’éloignés ou excentrés, obligent déjà maintenant les communes à dépenser d’importants montants en routes, canalisations, services, transports scolaires et autres. Les habitants de ces secteurs, mal desservis par les transports publics, auront encore davantage recours au transport individuel, à savoir la voiture, et viendront engorger les centres déjà saturés. Par le passé, le canton de Fribourg a éparpillé ses zones à bâtir sans tenir compte des critères d’efficacité et de rationalité. La nouvelle loi fédérale lui donnera les outils nécessaires pour optimiser l’occupation des sols et garantir une utilisation raisonnable de l’argent des contribuables.

Rappelons enfin que la croissance démographique représente à court terme des coûts élevés en infrastructures et en service à la population. Dès lors, il est indispensable d’encadrer cette croissance par des mesures d’efficacité économique et de gestion rationnelle du territoire, faute de quoi les budgets des collectivités publiques vont souffrir. Pour la santé de nos finances cantonales et communales, votons oui le 3 mars à la révision de la loi sur l’aménagement du territoire.

Partager sur: