Le secret du vote est garanti

Courrier des lecteurs du 22 février

Initiative sur la transparence

«Dans le débat sur l’initiative sur la transparence et le financement de la politique, il n’est pas inutile de rappeler que les personnes élues ont la responsabilité de dépenser de l’argent public à hauteur de plusieurs dizaines de millions de francs pour les édiles communaux, voire plusieurs centaines de millions de francs au niveau cantonal. Il est donc logique que le citoyen puisse savoir qui finance les campagnes électorales.

En 2016, les partis politiques fribourgeois ont dépensé plus d’un million de francs pour les élections cantonales. Actuellement, c’est près de 400 000 francs qui sont dépensés pour l’élection complémentaire au Conseil d’Etat.

En fixant une limite à 5000 francs par année, les rédacteurs de l’initiative ont eu la sagesse de protéger la sphère privée et l’anonymat des petits donateurs des partis politiques. Le secret du vote est ainsi garanti. Il est par contre normal de publier la liste des donateurs et des entreprises versant des montants plus importants, notamment lorsque celles-ci travaillent par la suite avec les collectivités publiques.

Bruno Marmier, Conseiller communal, député Président des Verts fribourgeois

 

Vote au Grand Conseil

Le Grand Conseil fribourgeois avait rejeté l’initiative sur la transparence en février 2017 par 61 voix contre l’initiative et 33 pour.

Partager sur: